top of page

49-3 : le coup d'état permanent

Communiqué du Mouvement National-Démocrate


Et de sept ! Cette semaine, Elisabeth Borne a une nouvelle fois court-circuité le Parlement en activant pour la septième fois l'article 49-3 de la Constitution, cette fois pour faire passer en force le projet de loi de finance de la Sécurité Sociale.


Depuis les élections législatives de 2022 et la défaite du camp macroniste, privé de majorité et donc de légitimité, le gouvernement Macron multiplie les coups de force pour contourner la représentation nationale et poursuivre avec brutalité une politique désastreuse dont les Français mesurent déjà les conséquences.


Depuis sa fondation en 2020, le Mouvement National-Démocrate alerte sur la dérive autoritaire d'un régime dont les institutions ont été dévoyées et qui n'a plus rien de démocratique. Plus que jamais, le MND appelle l'ensemble des députés à dépasser leurs querelles partisanes pour adopter une motion de censure et renverser au plus vite ce gouvernement.


Cette crise institutionnelle est d'abord une profonde crise de représentation politique dont il est encore possible de sortir par le haut : en engageant une vaste réforme constitutionnelle, comme le propose le MND, afin de rééquilibrer nos institutions, de restaurer la représentativité du Parlement, et surtout de rendre la parole au peuple de France, nous pouvons encore trouver une issue politique à l'arbitraire et au chaos. Cliquez-ici et découvrez toutes les propositions du MND pour déconfiner la démocratie française.

Comments


Soutenez-nous
sur Facebook

  • Facebook - White Circle

Diffusez nos
derniers visuels

Suivez-nous
sur Twitter

  • Twitter - Cercle blanc
bottom of page