top of page

49-3 : le coup de force de trop

Communiqué du Mouvement National-Démocrate

En activant à nouveau l'article 49-3 de la Constitution jeudi dernier, le gouvernement Macron entend faire passer en force son projet de réforme des retraites rejeté par la majorité des Français et des députés. Un énième bras d'honneur à la démocratie qui ne passe pas : tandis qu'à l'Assemblée Nationale une motion de censure transpartisane a été déposée, des manifestations de colère ont éclaté partout en France et particulièrement à Paris, devant l'Assemblée. C'était le coup de force de trop.

La France est désormais prise au piège d'une crise de régime inextricable, comme l'avait anticipé le Mouvement National-Démocrate en plaçant la question de la réforme de nos institutions au cœur de son projet, dès son lancement en 2020. Accentuant encore sa dérive autoritaire, le gouvernement Macron prend ainsi en otage la démocratie française : il n'est plus seulement question de l'injustice et de l'inefficacité de cette réforme des retraites, mais bien d'un mode de gouvernement brutal et arbitraire qui méprise systématiquement la représentation nationale et réprime violemment toutes les manifestations de colère et de protestation.

Le Mouvement National-Démocrate soutient la légitime défiance populaire, condamne l'usage disproportionné de la force publique qui porte atteinte à la liberté de manifestation, et appelle les élus de tous bords à placer l'intérêt national au dessus des querelles de partis et à voter la motion de censure transpartisane pour contraindre le gouvernement Borne à la démission.

 

Nos adhérents et sympathisants sont invités à faire connaître leur position auprès de leurs députés respectifs, et à contribuer à la mobilisation en partageant massivement le visuel ci-dessous sur les réseaux sociaux.


コメント


Soutenez-nous
sur Facebook

  • Facebook - White Circle

Diffusez nos
derniers visuels

Suivez-nous
sur Twitter

  • Twitter - Cercle blanc
bottom of page