• Mouvement National-Démocrate

Euthanasie : toujours plus loin dans la culture de mort

Communiqué du Mouvement National-Démocrate


Ce jeudi, l'Assemblée Nationale examine la proposition de loi d'Olivier Falorni (PRG) visant à créer un "droit à l'euthanasie" pour les personnes souffrant de pathologies dites "incurables". Le texte est notamment soutenu 4 présidents de groupes parlementaires (France Insoumise, Parti Socialiste, centristes d'Agir, Libertés et Territoires) mais aussi - et sans surprise - par de nombreux élus de gauche et de la majorité LREM.

Ainsi, c'est dans le contexte d'une restriction sans précédent des libertés publiques et des droits de l'opposition, et notamment celui de manifester, que ce texte est présenté et discuté dans le huis-clos parlementaire où la voix du pays réel est depuis longtemps devenue inaudible.

Les enjeux éthiques soulevés par cette proposition de loi sont pourtant, eux aussi, sans précédent. Alors que les soignants tirent la sonnette d'alarme depuis des années sur l'état catastrophique du système de santé français, notamment des unités de soins palliatifs, ce texte vise à faire de l'euthanasie un expédient systématique permettant d'escamoter les problématiques complexes de la dépendance, du vieillissement et du traitement des pathologies qui leur sont associées. En somme, l'euthanasie est un symbole de renoncement mâtinée d'une conception fondamentalement utilitariste et réifiante de l'existence qui peine à dissimuler les obsessions budgétaires qui la sous-tendent. À l'instar de l'allongement du délai de recours à l'IVG, il s'agit d'une nouvelle offensive de la culture de mort qui, sous le couvert d'euphémismes et brandissant l'étendard du "progrès", tend à devenir l'unique recours à disposition des personnes les plus fragiles et les plus vulnérables dont les capacités de discernement sont, par les circonstances, nécessairement affectées et amoindries.

Face à cette conception mortifère de l'existence, le Mouvement National-Démocrate s'oppose à cette proposition de loi et appelle les parlementaires à dépasser les clivages partisans pour défendre la vie et la dignité humaine à tous les âges, de la conception à la mort naturelle.


SOUTENEZ-NOUS SUR FACEBOOK
SUIVEZ-NOUS SUR TWITTER
REJOIGNEZ-NOUS SUR YOUTUBE
CONSEIL DE LECTURE
LOGO MND JPG.jpg