• Mouvement National-Démocrate

Séparatisme : les contre-propositions du MND

Communiqué du Mouvement National-Démocrate 

Dans son discours prononcé vendredi aux Mureaux, Emmanuel Macron a fustigé le "séparatisme islamiste" et le communautarisme qui "nient les lois de la République". Dans un numéro d'équilibriste pour le moins confus, le Président de la République a réussi le tour de force de dénoncer le processus de sédition communautariste à l'oeuvre dans les banlieues françaises sans jamais remettre en cause la folle politique d'invasion migratoire imposée à la France par tous les gouvernements, y compris le sien, ces quarante dernières années. Pire, Emmanuel Macron a fait le choix explicite d'attribuer la responsabilité première de cet échec de la politique d'assimilation républicaine à la France elle-même, qui n'aurait pas su "tenir ses promesses", qui n'aurait pas été suffisamment efficace dans la "lutte contre le racisme et les discriminations", et qui aurait failli "à affronter les traumatismes et les insuffisances" de son passé colonial. Rappelons qu'en 25 ans, près de 100 milliards d'euros ont été injectés dans les quartiers "sensibles" au nom de la "politique de la ville", tandis que dans le même temps on fermait par centaines des écoles, des bureaux de poste, des gares et des brigades de gendarmerie dans les campagnes de la France périphérique.


En somme, ce discours relève d'une opération de communication destinée d'une part à réactiver la narration culpabilisante selon laquelle la France serait, en dernière instance, première coupable et responsable de ce processus de séparatisme islamiste, et d'autre part à justifier la création de nouveaux dispositifs de contrôle social, notamment par l'école obligatoire dès 3 ans ou encore l'encadrement des écoles hors-contrat. Ainsi, les dérives de quelques minorités communautaires serviront une fois encore de prétexte à la restriction des libertés fondamentales de la majorité.


Or, ce processus de sédition communautariste n'est en réalité que la conséquence de l'invasion migratoire imposée à la France depuis des décennies et qui menace aujourd'hui l'unité et l'indivisibilité de la Nation française. Face à ces défis, seul le Mouvement National-Démocrate propose l'organisation d'une grande politique d'affirmation identitaire, de lutte contre l'immigration et d'inversion des flux migratoires :

  • Nous rétablirons les frontières nationales, nous révoquerons les Accords de Schengen et nous triplerons les moyens des unités dédiées à la lutte contre l'immigration clandestine ;

  • Nous fermerons l'ensemble de nos ports aux navires affrétés par les ONG immigrationnistes qui importent des immigrés clandestins sur nos côtes avec la complicité des mafias de passeurs ;

  • Nous augmenterons les peines sanctionnant l'aide au séjour irrégulier et notamment l'emploi de travailleurs clandestins ;

  • Nous déciderons la suppression de la double-nationalité, du droit d'asile et du regroupement familial, nous expulserons systématiquement les délinquants étrangers ;

  • Nous instaurerons la préférence nationale en donnant la priorité aux Français pour l'accès aux offres d'emplois, de formations, de soins, de logements et de prestations sociales ;

  • Nous autoriserons le recueil et la publication régulière de statistiques ethniques et confessionnelles répertoriant les différentes populations résidant sur le territoire national ; 

  • Nous redéfinirons le principe de nationalité en abrogeant le droit du sol et rétablissant la prééminence du droit du sang pour l'acquisition de la nationalité française ;

  • Nous réexaminerons l'ensemble des décisions de naturalisations prises depuis 1973 et nous les annulerons lorsqu'elles n'auront pas été suivies d'un effort d'assimilation à la communauté nationale ;

  • Nous créerons le Haut-Commissariat à la Remigration pour coordonner les procédures d'éloignement et de rapatriement des immigrés dans leurs pays d'origine ;

  • Nous interdirons les financements publics et étrangers des mosquées, ainsi que les prières de rue et le port du voile dans l'espace public, nous expulserons les prêcheurs islamistes ;

  • Nous affirmerons notre droit à la continuité historique et nous refuserons l'esprit de repentance en abrogeant les lois mémorielles qui ébrèchent la concorde et l'unité nationale ;

  • Nous inscrirons dans la Constitution la reconnaissance des racines chrétiennes de la France, et nous défendrons une laïcité positive qui respectera et distinguera notre héritage spirituel millénaire. 

Téléchargez notre programme Renaissance en intégralité

Programme - Mouvement National-Democrate
.
Download • 2.43MB


226 vues

UN NOUVEAU CAP

POUR LA FRANCE

RdV 1 MND Transparent Small.png

CONTACT  -  DOSSIER DE PRESSE  -  TÉLÉCHARGEMENTS

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Telegram
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc
  • Vimeo - Cercle blanc

© Mouvement National-Démocrate - 2020.